<
 
 
 
 
×
>
You are viewing an archived web page, collected at the request of United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO) using Archive-It. This page was captured on 21:17:40 Oct 20, 2016, and is part of the UNESCO collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Loading media information hide
Environnement et développement
dans les régions côtières et les petites îles
colbartn.gif (4535 octets)

Rapport sur les progrès accomplis 2

ANNEXE I

LISTE DES PROJETS PILOTES ET DES CHAIRES UNIVERSITAIRES VERS DES MODES DE VIE DURABLES DANS LES REGIONS COTIERES ET LES PETITES ILES

1. Liste des projets pilotes 

AFRIQUE – EST/SUD 

AFRIQUE – NORD/MEDITERRANEE ORIENTALE 

AFRIQUE – OUEST/CENTRALE 

AMERIQUE – SUD/CENTRALE

ASIE –  SUD 

ASIE - SUD EST 

(PETITES) ILES CARAIBES 

EUROPE 

(PETITES) ILES DU PACIFIQUE 

2. Liste des Chaires UNESCO en développement durable des régions côtières et UNITWIN  

CHAIRES ETABLIES 

PROJETS DE CHAIRES EN COURS 

JUMELAGE UNIVERSITAIRE, RESEAU DE PRATIQUES ECLAIREES POUR UN DEVELOPPEMENT HUMAIN DURABLE DANS LES REGIONS COTIERES (WiCoP), ASIE ET PACIFIQUE, EN COURS 

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

ANNEXE II

LISTE REVISEE DES CARACTERISTIQUES DES PRATIQUES ECLAIREES ET LEURS DEFINITIONS

Bénéfice à long terme : les bénéfices de l’activité seront encore évidents dans ‘x’ années à partir d’aujourd’hui et ils améliorent la qualité de l’environnement.

Développement des moyens et renforcement institutionnel : l’activité apporte une amélioration dans la capacité de gestion et dans l’éducation des groupes de parties prenantes ainsi qu’une connaissance et une aide à la protection de l’environnement local côtier/marin.

Durabilité : l’activité adhère au principe de durabilité (la durée pendant laquelle les résultats se maintiendront, et le développement continuera une fois le projet/programme achevé).

Transférabilité : les aspects de l’activité qui peuvent s’appliquer à d’autres sites, à l’intérieur et/ou à l’extérieur du pays.

Interdisciplinaire et intersectoriel : l’activité intègre complètement toutes les disciplines pertinentes et tous les secteurs de la société.

Processus de participation : la participation, dans la transparence, de toutes les parties prenantes ainsi que l’implication des individus, est intrinsèque au processus.

Etablir un consensus : l’activité doit être bénéfique à une majorité de groupes de parties prenantes, tout en gardant à l’esprit que, dans certains cas, les groupes moins privilégiés pourraient avoir besoin d’être traités en cas spéciaux.

Un processus de communication réel et efficace : un processus de communication multi-directionnel faisant intervenir le dialogue, la consultation et la discussion est nécessaire pour réussir à sensibiliser.

Respect de la culture : le processus met en valeur les contextes locaux traditionnels et culturels tout en remettant en cause leur validité du point de vue environnemental.

Questions liées aux genres (féminin/masculin) : le processus prend en compte les nombreux aspects liées aux questions de sensibilité homme/femme et autres.

Renforcer les identités locales : l’activité donne un sens d’appartenance et d’indépendance à différents niveaux.

Politique nationale légale : l’activité adhère aux politiques gouvernementales actuelles en matière d'environnement, d'économie, de droit et de domaine social.

Dimension régionale : l’activité devrait refléter la perspective économique, sociale et environnementale régionale.

Droits de l’homme : l’activité devrait garantir la liberté d’exercer les droits fondamentaux de l’homme.

Documentation : l’activité et les leçons tirées ont fait l’objet de documents.

Evaluation : l’activité a été testée pour déterminer à quel point la GIC a été réalisée et/ou les caractéristiques des pratiques éclairées utilisées.

début

Introduction

Activités Publications Recherche
Pratiques éclairées Régions Thèmes