<
 
 
 
 
×
>
You are viewing an archived web page, collected at the request of United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO) using Archive-It. This page was captured on 23:12:26 Nov 01, 2016, and is part of the UNESCO collection. The information on this web page may be out of date. See All versions of this archived page.
Loading media information hide
  UNESCO.ORG L'Organisation Éducation Sciences naturelles Sc. sociales & humaines Culture Communication & Information


 
1er Forum permanent de dialogue arabo-africain sur la démocratie et les droits humains
 
La 1re rencontre du Forum permanent de dialogue arabo-africain sur la démocratie et les droits humains s'est tenu du 7 au 9 décembre, au siège de la Ligue des États arabes au Caire (Égypte), afin d’examiner l’impact des flux migratoires dans ces deux régions.
Regarder la vidéo de la cérémonie d'ouverture

Placé sous le haut patronage de Suzanne Mubarak, Première Dame d’Égypte, le Forum permanent de dialogue arabo-africain sur la démocratie et les droits humains, organisé par l’UNESCO et le Conseil égyptien des droits de l’Homme, s'est concentré sur les migrations dans les régions arabe et africaine.

En présence de son Président d'honneur, Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie et ancien Président du Sénégal et de son Vice-Président, Boutros Boutros-Ghali, Président du Conseil national des droits de l'Homme d'Égypte et ancien Secrétaire général de l’ONU, son objectif était de fournir aux gouvernements de ces deux régions des informations susceptibles de les aider à élaborer et à mettre en place des politiques plus conformes à la réalité des flux migratoires.

A cette occasion, des experts africains et arabes sur les migrations ont animé deux ateliers : l’un intitulé « Politiques nationales sur les migrations – Apporter de la cohérence aux politiques d’immigration et d’émigration en respectant le droit des migrants », l’autre « Migration inter-régionale et accords régionaux sur les mouvements humains ».

La cérémonie d’ouverture réunissait, notamment, la Directrice générale de l’UNESCO, le Sous-Directeur général pour les sciences sociales et humaines ainsi que des haut-représentants d’organisations internationales et régionales telles que l’Organisation internationale de la Francophonie, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme, l’Union africaine, le Parlement panafricain, le Parlement arabe de transition, l’Union inter-parlementaire Arabe, l’Union parlementaire africaine, la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples, l’Organisation arabe pour l’Éducation, la Culture et les Sciences ainsi que l’Organisation islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture.

Des représentants des institutions nationales des droits humains, d’ONG ainsi que des parlementaires venus d’Afrique et de la région arabe participaient également à ce Forum.

De nombreuses questions, toutes particulièrement pertinentes pour l’Afrique et les États arabes, ont été abordées, telles que les migrations de transit, l’intégration et la protection des migrants ; le cadre international légal et normatif des droits des migrants ; leurs droits politiques et ceux du travail ; la ratification et la mise en œuvre de la Convention internationale sur les droits des travailleurs migrants et leurs familles ; l’autorisation de résider, de s’installer, de travailler ou d’acheter des biens immobiliers ; ou encore l’état des politiques régionales pour la gestion des migrations internationales.

Il a aussi été question de la coopération pour lutter contre les migrations irrégulières, de maximiser les opportunités pour les migrants réguliers, de la transition migratoire ratée, des migrations de retour, de la migration circulaire et du refoulement des migrants.

Les participants ont discuté également de l’état de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, avant de conclure ce 1er Forum par l’adoption d’une Déclaration et de recommandations.

Boutros Boutros-Ghali, dans un entretien accordé à SHSregards en septembre dernier, insistait sur « l’importance de démocratiser la mondialisation » et de renforcer « la solidarité Sud-Sud ».

Durant le Forum,k il s'agissait de s’interroger sur la possibilité de capitaliser sur les bénéfices engendrés et formuler de meilleures politiques ? Quel est le rôle des acteurs non-étatiques dans les processus migratoires ? Devrait-il y avoir des institutions ad hoc telles qu’un forum mondial pour coordonner les efforts de tous les acteurs impliqués ?

Pour plus d’information :Autres événements du Secteur des sciences sociales et humaines de l’UNESCO en décembre 2009 :
  • 2-3 décembre : Forum mondial sur la civilisation et la paix. Séoul, Corée du Sud.
  • 2-3 décembre : Atelier conjoint UNESCO-Université Miriam sur l’enseignement à l’éthique environnementale pour tous. Manille, Philippines
  • 2-4 décembre : Formation des membres du Comité national de bioéthique. Abidjan, Côte d’Ivoire.
  • 5 décembre : Atelier UNESCO sur l’éthique et le changement climatique. Yokohama, Japon.
  • 7-11 décembre : 3e Université d’été du MOST pour l’Amérique et les Caraïbes. Saint Domingue, République dominicaine.
  • 9-11 décembre : Réunion d’experts sur la pauvreté. Paris, France.
  • 10 décembre : Célébration de la Convention des droits de l'enfant. Paris, France.
  • 10-12 décembre : Congrès international de bioéthique. Shanghai, Chine.
  • 12-13 décembre : 3e table ronde conjointe UNESCO-Université de Kumamoto sur la bioéthique: qu'est-ce que le médical ? Kumamoto, Japon.
  • 14-15 décembre : 1res assises du Réseau international de femmes philosophes parrainé par l’UNESCO. Paris, France.
  • 18 décembre : Prix Avicenne pour l’éthique dans les sciences. Paris, France.
Vient de paraître :

Droits humains
Philosophie

Ce numéro de SHS e-Info est également disponible dans les langues suivantes :
English | العربية
 
Liens associés

Auteur(s) UNESCO - Secteur des sciences sociales et humaines
Date de publication 02-12-2009
Source SHS e-Info 45 / décembre 2009




  Envoyer cette page     Version imprimable



 
  Envoyer cette page
 Version imprimable
 
Qui est qui ?
Abonnez-vous au magazine SHSregards (version imprimée)
Abonnez-vous à la lettre d'information électronique «SHS e-Info»